Approches Nordiques aux économies vertes : pour une reprise économique durable post Covid-19

Au Canada comme ailleurs sur la planète, il est prioritaire de se remettre de la pandémie de COVID-19 au moyen de solutions vertes. Riche d’une histoire qui remonte à plus d’un siècle, la coopération des pays nordiques en matière de climat et d’énergie est unique en son genre. En ce qui a trait au climat, celle-ci fait de nos jours figure d’exemple, alors qu’au point de vue de l’énergie, elle représente le système régional de coopération le mieux intégré au monde. Tous les pays nordiques se sont donné des cibles nationales ambitieuses pour l’adoption de formes durables d’énergie et ils demeurent à l’avant-garde des solutions vertes sur la scène internationale. Le fait qu’ils disposent de diverses sources d’énergie les rend mutuellement complémentaires et, grâce à leur étroite collaboration, permet aux uns de bénéficier des forces des autres.

Cet échange avec des ambassadeurs et des représentants des pays nordiques nous éclairera davantage sur les solutions vertes qui y sont mises en œuvre, et nous donnera l’occasion de comparer leurs expériences aux approches locales et internationales visant un avenir plus vert.

Inscription obligatoire


Panélistes et thèmes :
  • L’énergie renouvelable, un choix des plus logiques sur le plan des affaires. Hanne Fugl Eskjær, ambassadrice du Danemark 
  • La coopération nordique : la transmission au-delà des frontières. Urban Ahlin, ambassadeur de Suède
  • La géothermie, l’avenir de l’énergie propre. Pétur Ásgeirsson, ambassadeur d’Islande
  • Au-delà des hydrocarbures : la transition verte et l’économie bleue. Jon Elvedal Fredriksen, ambassadeur désigné de Norvège
  • L’économie circulaire: Kaisa Heikkila, chargée d’affaires a.i. à l’ambassade de Finlande


Animatrice: 

Monica Gattinger, PhD
Professeure titulaire, École d’études politiques
Université d'Ottawa


 

Jeudi 17 septembre 2020
10 h à 11 h (HAE)

En ligne via Microsoft Teams
Cet événement est ouvert au public.
La séance se déroulera en anglais (les questions pourront être posées en anglais et en français).
 
Cette activité est organisée par l’Université d’Ottawa et les ambassades du Danemark, de Finlande, d’Islande, de Norvège et de Suède.

 

Haut de page